LA VOIE VERTE D'ARRAZOLA

Sous le regard du mont Anboto, dans la magique vallée d'Atxondo.

L'ancien train minier d'Arrazola, conduit par sa locomotive à vapeur « Aurrera », descendait par la paisible vallée de la rivière Arrazola jusqu'au village d'Apatamonasterio.

 

Aujourd'hui, la voie verte nous permet de parcourir du nord au sud la belle vallée d'Atxondo et d'arriver aux pieds du mont Anboto, le plus haut sommet du parc naturel d'Urkiola qui serait la demeure de Mari, déesse antique du peuple basque.


Ce chemin aux pentes douces d'environ 5 kilomètres suit l'ancien tracé de la voie ferrée qui menait jusqu'aux mines d'Errotabarri. Entouré de fermes basques et de beaux paysages, il borde la rivière Arrazola.

L'ITINÉRAIRE

Nous vous conseillons de garer la voiture à Apatamonasterio et de parcourir à pied la voie verte d'Arrazola. En traversant Apatamonasterio par la route BI-4332, vous verrez la mairie, l'église de San Pedro et le fronton qui se succèdent sur votre droite. Sur votre gauche, une petite place avec un gros arbre fait face au fronton.

La rue Ziarreta conduit de cette petite place jusqu'à une aire de loisirs équipée de bancs, d'un parcours de santé et d'une fontaine le long de la voûte de noyers, d'aulnes, d'érables et de frênes qui couvrent de leur ombre la rivière Arrazola. La voie verte d'Arrazola commence ici.

Depuis l'aire de loisirs, un pont en béton traverse la rivière offrant une belle vue sur un barrage et un pont moyenâgeux en forme d'arche. Sur l'autre berge, plusieurs chemins apparaissent : sur la gauche un sentier de grande randonnée balisé (GR) et en face, le tracé droit et plat de l'ancienne voie ferrée se dessine au milieu des vertes prairies.

La voie verte suit la rivière quelques mètres encore pour finalement quitter ce « tunnel de verdure » et s'approcher du flanc de la montagne qui s'élève brusquement à droite.

HAMEAU MARZANA

À 800 m du point de départ, de hauts platanes bordent et donnent de l'ombre à la voie verte annonçant la proximité de Marza o Marzana. Le hameau le plus remarquable de la vallée d'Atxondo possède un espace central ouvert, à l'ombre de grands tilleuls, autour duquel se situent l'église San Martín, plusieurs basques et une tour Renaissance du XVIe siècle. Il y a également à cet endroit une élégante fontaine pour étancher sa soif.

Ce hameau au patrimoine ancien et groupé mérite le détour, ainsi que la ferme Etxezarra, dont la porte gothique date de l'époque de la tour Marzana. À l'époque de la voie ferrée, Marzana disposait de l'un des quais de chargement du minerai extrait des mines ouvertes situées en haut de la colline

Après avoir quitté Marzana, la voie verte d'Arrazola traverse la route BI-4332 et avance au milieu des prairies de fauche verdoyantes en laissant sur le côté une aire de loisirs (1,3 km) équipée de toilettes, de tables de pique-nique et de jeux qui feront le bonheur des plus jeunes.

La voie verte traverse pour la deuxième fois la rivière et ses fraîches berges bordées d'arbres (1,6 km). C'est là que la large vallée d'Arrazola se resserre. À la sortie de ce passage plus étroit (2,1 km) la verte vallée s'élargit à nouveau, elle est désormais peuplée de fermes en pierre, entourées des bois du mont Memaia et des crêtes calcaires du mont Anboto.

AXPE

Juste après, la voie verte s'élève sur un talus en courbe pour traverser le thalweg du ruisseau venant de l'un des villages de la vallée, Axpe. Le talus, élévation astucieuse pour faciliter le passage du train, s'avère un magnifique belvédère sur la vallée. Une fois le ruisseau franchi, l'ancienne voie ferrée traverse la route conduisant à Axpe.

SENTIERS
NATURE
ENTORNO RURAL ELORRIO
LES ORIGINES
D´ELORRIO
Barrio Zenita
MONT BESAIDE
OÚ LES 3 PROVINCES SE REJOIGENT
Monte Besaide

En prenant cette route (vers la gauche), vous avez la possibilité de vous rendre à la chapelle de Santiago dans le hameau du même nom, où d'excellents restaurants font honneur à la réputation de la gastronomie basque.

La voie verte s'élève sur un talus plus prononcé à droite, à flanc de colline et surplombe la rivière à gauche. Ce tronçon offre un vaste panorama sur la vallée et ses fermes éparpillées en même temps que l'ombre rafraîchissante des noisetiers, chênes, pins, châtaigniers et aulnes bordant le chemin. Cette promenade en hauteur se poursuit sur un talus long et élevé et s'achève au niveau du passage de la route BI-4332 (3 km) au pied du village d'Arrazola.

Le passage surélevé, où vous pourrez étancher votre soif grâce à une fontaine tombant à point, est un exceptionnel belvédère sur le clocher de l'église San Miguel et la ferme d'Urritia (XVIe siècle), l'une des plus anciennes de la Biscaye de style gothique-Renaissance.

Il s'agit également d'un endroit privilégié pour apprécier dans toute sa splendeur le versant est, le plus abrupt du mont Anboto. C'est là que se trouve la grotte de « Anbotoko Mari », la Dame du mont Anboto, la déesse de la mythologie basque représentant la Terre Mère.

CHAPELLE SAN ROQUE

La voie verte contourne le village d'Arrazola à flanc de colline, au-dessus de la tour et du moulin d'Ibarra (XVIIIe siècle) qui conserve encore sa machinerie. Elle quitte ensuite cette localité en passant au milieu de beaux arbres fruitiers et le long de la ferme d'Ollargane dont la façade arbore l'inscription du nom de Pedro de Albayalde et l'année 1519. Il s'agit de la date la plus ancienne gravée dans la pierre en Biscaye.

À la fin de ce tronçon, l'ancienne voie ferrée traverse à nouveau la rivière Arrazola et vous amène à la chapelle San Roque (4,5 km) qui se tient à l'ombre de hauts platanes centenaires. À côté de la chapelle se trouvent des bancs, une fontaine et un vaste parking.

Depuis la chapelle on peut clairement distinguer l'« Ojo de Bentaneta » (l'Oeil de Bentaneta), cavité karstique produite par l'action de l'eau sur la roche calcaire du mont Anboto. On raconte qu'au moment de se coucher, le soleil offre un dernier rayon à la vallée d'Atxondo par cette cavité.

L'itinéraire tire à sa fin en atteignant la partie la plus sauvage du parcours. Après la chapelle San Roque, la voie verte s'introduit entre les prairies qui s'élèvent vers le mont Anboto et un flanc de colline couvert d'un bois touffu de frênes, acacias, aulnes, bouleaux, pins et noyers qui offrent leur ombre au marcheur.

L'espace se réduisant, la voie verte et la rivière cristalline s'unissent jusqu'à la gare d'Errotabarri, aussi connue comme El Tope (5 km), près de laquelle se trouvent les vestiges des fours à chaux et les ruines d'un petit village minier.

L'ancienne gare a été reconstruite et abrite désormais une aire de loisirs avec des toilettes, des tables de pique-nique et une fontaine.

Les plus curieux peuvent prolonger leur promenade en suivant le chemin forestier qui pénètre encore plus profondément dans le ravin de la rivière Arrazola et permet d'atteindre, un demi-kilomètre plus haut, les mines d'où le fer et le cuivre ont été extraits jusqu'en 1920.

  • YouTube - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

Calle Berrio-Otxoa, 15 

48320 Elorrio (Bizkaia) 

Contactez-nous

OFFICE DE TOURISME

Suivez-nous sur

TEL.: 946 820 164   

Courriel: info@elorrioturismo.eus  

Pour en savoir plus cliquez ici

Elorrio,

là oú le temps

s´arrête.