LES ERREBONBILLOS

Le premier dimanche d'octobre une fête singulière est célébrée à Elorrio. Elle est connue sous le nom d'« Errebonbilloak ».

En 1571, la flotte chrétienne anéantit la flotte turque au cours de la bataille de Lepanto ; elle stoppa ainsi l'expansion de l'empire du croissant de lune sur la mer Méditerranée occidentale. L'histoire raconte que des jeunes gens originaires d'Elorrio participèrent à la bataille et qu'au retour, leur joie fut si grande en voyant leur village natal depuis le col de Kanpazar, qu'ils ne purent s'empêcher d'annoncer leur arrivée en tirant des coups de feu en l'air.

Le retour des combattants coïncida avec la procession de Notre Dame du Rosaire, c'est pourquoi la tradition de tirer des salves fut ajoutée au passage de la Vierge. Chaque année, le premier dimanche d'octobre, les Errebonbillos parcourent les rues d'Elorrio en souvenir de la bataille d'Elorrio et du retour des combattants locaux.

C'est un cas particulier dans la tradition basque des défilés militaires. L'unique compagnie, formée de douze à quatorze jeunes appelés les Errebonbillos, défile aux ordres d'un capitaine. Ils portent un uniforme en queue-de-pie avec une vaste lavallière blanche et sont coiffés d'un tricorne. Des documents datant de 1575, soit quatre ans après la bataille de Lepanto, attestent ce défilé, mais ce n'est pas une raison suffisante pour croire qu'il n'y a pas eu de défilé militaire dans les rues de la ville 

Le défilé commence tôt, à six heures du matin. Les Errebonbillos défilent derrière des joueurs de txistu et de tambour aux ordres de leur capitaine. Ils parcourent les rues d'Elorrio en s'arrêtant dans des endroits précis pour tirer des salves. Le seul arrêt qui varie est celui de la maison du maire.

 

L'après-midi, Notre Dame du Rosaire sort en procession. Les Errebonbillos attendent son passage en formation et la saluent avec de nouvelles salves. Après la procession, la fête continue sur la place de la ville avec une danse basque la soka-dantza (danse de la corde). Plusieurs autres danses marquent la fin de la fête des Errebonbillos.

En 1928, et seulement cette année-là, la population locale ne participa pas aux festivités, comme l'indique le livre de la confrérie : « Ce sont des jeunes vacanciers qui prirent part à la fête de l'Errebonbillo ».

Originale, cette célébration est insolite tant par la petite taille de son défilé que par les uniformes portés. Elle mélange des éléments de caractère religieux, comme la procession de Notre Dame du Rosaire ; et d'autres de caractère civil, comme le défilé. Cette tradition se perpétue depuis plus de quatre siècles et se répète fidèlement chaque année le premier dimanche d'octobre.

DÉCOUVREZ PLUS DE LÉGENDES ET MYTHES DANS CE CIRCUIT 
DÉCOUVREZ TOUTES LES FOIRES ET FÊTES D'ELORRIO
  • YouTube - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

Calle Berrio-Otxoa, 15 

48320 Elorrio (Bizkaia) 

Contactez-nous

OFFICE DE TOURISME

Suivez-nous sur

TEL.: 946 820 164   

Courriel: info@elorrioturismo.eus  

Pour en savoir plus cliquez ici

Elorrio,

là oú le temps

s´arrête.