L'HÉRALDIQUE D'ELORRIO

Avec ses 69 blasons, Elorrio est la municipalité de Biscaye qui en possède le plus. 38 d'entre eux se trouvent dans la ville et 31 dans les hameaux alentour.

La plupart des blasons que l'on peut voir à Elorrio appartiennent à des familles originaires des fermes situées dans les alentours d'Elorrio, où est conservée l'ancienne maison familiale.

La notion de maison de famille a son importance car, à cette époque, elle permettait à ses propriétaires de prouver l'origine biscayenne de leurs aïeux et la pureté de leur sang (sans mélange de sang maure, juif ou converti). Aujourd'hui cela semble totalement raciste, mais à l'époque, cette condition était indispensable pour être reconnu de sang noble et obtenir le titre d'hidalgo. Ce titre permettait d'être exempté d'impôt et impliquait de pouvoir porter des armoiries, même si ce n'était pas le cas de tous les hidalgos.

Les armoiries fournissent beaucoup d'informations sur l'identité, le passé et la position sociale de leurs propriétaires.

 

Fiers et désireux de montrer ce noble passé, ils plaçaient leurs blasons dans les endroits les plus visibles et significatifs des bâtiments, donc habituellement au centre de la façade principale.

Les 69 blasons qui sont conservés à Elorrio peuvent être classés en trois styles : les blasons gothiques, les blasons Renaissance et les blasons baroques.

DÉCOUVREZ SI L'ORIGINE DE VOTRE PATRONYME SE TROUVE À ELORRIO.
 
L'UN DE CES BLASONS EST PEUT-ÊTRE CELUI DE VOS ANCÊTRES.

Apprenez à interpréter les blasons et découvrez tous leurs secrets.

RECORRIDO HERÁLDICO POR ELORRIO

Les blasons de style gothique

 

Ce style perdure jusqu'à la fin du XVIe siècle. Très simples, ils sont généralement sculptés en bas-reliefs et ne possèdent qu'un seul champ. Il existe peu d'exemples de ce style à Elorrio et ils ne représentent pas des noms de familles. L'un d'eux se trouve sur l'une des portes de sortie des anciens remparts, la porte del Campo ou Puerta de Kanpokale. C'est un blason territorial des Rois Catholiques. Les deux autres sont situés sur l'édifice Goiko-errota et portent les marques commerciales d'un marchand.

Blasons de style Renaissance

 

De style encore austère, leur relief est plus prononcé et leur découpage commence à se compliquer avec plusieurs partitions ou quartiers. En outre, leur forme est plus élaborée.

 

Le blason d'Esteibar en est un exemple. Il est placé sur la façade du palais Esteibar Arauna qui donne sur le jardin potager (dans la rue Urarka, actuel collège Maria Bitartekoa) et sur la façade latérale de la tour Urkizu, dans la rue Berrio-Otxoa.

Blasons de style baroque

 

Ils commencent à apparaître à partir du XVIIe siècle, époque dorée de l'héraldique à Elorrio. Ce sont les blasons les plus nombreux et les plus représentatifs des palais de la ville. Ils sont placés sur des demeures somptueuses et monumentales qui proclament la prospérité de leurs propriétaires.

 

Ils se caractérisent principalement par la richesse et la variété des éléments qui les encadrent, qui sont sculptés avec beaucoup de relief et leur donnent un aspect monumental : heaumes à panache de plumes, lambrequins (rinceaux d'acanthe enlaçant l'écu), festons d'étoffes, devises, mascarons et figures qui maintiennent l'écu comme des lions, des enfants, des anges, des sirènes ou des tritons.

 

Certains n'ont qu'un champ et sont la réplique du blason primitif de la maison de famille (Arespakotxaga). D'autres peuvent présenter des partitions en plusieurs quartiers (Arespakotxaga-Andueza ou Arespakotxaga-Azkarraga) pour incorporer le nom des nouvelles lignées unies par alliance dans les différentes branches familiales.

  • YouTube - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

Calle Berrio-Otxoa, 15 

48320 Elorrio (Bizkaia) 

Contactez-nous

OFFICE DE TOURISME

Suivez-nous sur

TEL.: 946 820 164   

Courriel: info@elorrioturismo.eus  

Pour en savoir plus cliquez ici

Elorrio,

là oú le temps

s´arrête.